mercredi 6 juillet 2016

(Suivi) Oecophylla smaragdina polygyne [Australie]

Cela va donc faire un peu plus d'une année que vous suivez ce blog et que j'élève une colonie d'Oecophylla smaragdina polygyne... Une acquisition au combien risquée me concernant car le moins que l'on puisse dire est que je m'étais plutôt spécialisé dans le genre Camplexi'notus exotique et endémique jusqu'à là ; un genre relativement simple au demeurant même si certaines espèces pouvaient se révéler être particulièrement capricieuses au fil des ans.

Mais s'attaquer à la mise en place d'un biotope qui se devrait d'être viable sur la durée et radicalement différent de celui auquel j'étais "programmé" fut un véritable défi que je pense aujourd'hui avoir pleinement conceptualisé. Il vous suffit simplement de visualiser les différentes évolutions et zones de vie mises à leur disposition cette année durant voire de relire mes différents billets pour en être conforté. À chaque stade de développement, une observation scrupuleuse est inéluctable car s'adapter aux innombrables desiderata de l'Organisme est primordial.

L'Oecophylla est une corvéable merveilleuse aux attraits comportementaux et esthétiques indéniables ! Ce pourquoi, et ce dès le mois d'octobre, ces dernières aménageront dans une aire de vie à la mesure de leur joliesse. Le prochain billet de ce suivi traitera donc de sa réalisation. Patience chers amis !



Mais en attendant...

En début d'après-midi et comme à l'accoutumée, je me suis employé à nettoyer l'aire de vie de mes fourmis. Figurez-vous que c'est la première fois que les feuilles de lierre mises à disposition ont conservé un aspect fraichement coupé ! Normalement, au bout de trois semaines, ces dernières sont assurément flétries et moisies. Une anomalie ? Un lierre transgénique ? Non, grand Dieu non. Comme vous le constaterez en visionnant la vidéo attenante, la fourmilière a vu son nombre de fourmis exploser. Quelques cent-quatre grammes à la pesée alors qu'à l'origine la structure inhabitée ne pesait que quarante-et-un grammes !!! Même pas peur, enfin si un peu quand même.



Je vais certainement me tromper en écrivant ceci mais peut-être que, par une quelconque manigance, les fourmis ou les larves traitent les feuilles afin de ralentir leur dégénérescence programmée. Ce serait incroyable non ? Difficilement concevable certes (quoique), pis encore acceptable, mais n'avons-nous jamais été esbaudis par la capacité de nos chères dévouées à transcender notre rationalité ?

Ahhhh, je m'égare encore... :-)



  * Disponible également en lecture HD



Mise à jour au 26 juillet

Au mitan de l'été qui voit enfin ses jours blondir durablement, je n'ai pu résister à l'envie de vous présenter cette vidéo capturée il y a quelques heures lors du nourrissage journalier de ma colonie. Hormis le fait que mes corvéables semblent jour après jour de plus en plus affamées, nous remarquerons que les feuilles de lierre respirent encore la fraîcheur. Et pourtant... cette cueille date de près d'un mois !

Quoi vous dire d'autre... Ah si ! Ce mois d'août sera pour moi l'occasion de vérifier que cet Organisme désormais adulescent, qu'à l'instar de mes autres fourmilières foncièrement adultes, est à même de résister à l'absence d'entretien et d'apport en nourriture solide régulier. Mystère et boule de gomme (sic). Quoi qu'il en soit, il intégrera à la rentrée sa toute nouvelle maisonnée 100% viable et naturelle.

Gageons, prédisons, psalmodions même que cette angoisse s'éloignera alors à tout jamais ! ;-)


* Disponible également en lecture HD





Pour vos commentaires et questions éventuelles.
[Q/R] Oecophylla smaragdina polygyne



samedi 14 mai 2016

(Suivi) Camponotus ligniperda [France]

Même si mes corvéables sont toutes logées à même enseigne, soins constants et vigilance absolue, il me faut bien admettre que la fréquence des billets du suivi de ma colonie de Camponotus ligniperda n'est guère un exemple de régularité. Comme je vous le racontais il y a quelques années, cette gyne fut acquise en juillet 2010 sur un site allemand qui devrait, entre nous soit dit, certainement se limiter à la vente de matériel. Frôlant donc ses six années d'existence, notre bien-aimée et frétillante choupette m'a gratifié en sortie de diapause d'une toute nouvelle et troisième réelle génération d'ouvrières (une fourmi vit en moyenne de deux à trois années pour rappel).



En y regardant de plus près, l'effectif global de cette colonie frôle désormais les quelques soixante-quinze monstres affamés mais c'est bien le couvain qui, cette année, retient toute mon attention . Si l'on s'amuse à les dénombrer, nous approchons des quelques cinquante cocons et autres larves de stade deux. Lorsque ces derniers seront quasiment tous arrivés à maturité, la gyne se remettra à pondre quelques grappes d’œufs. Ce sera d'ici quelques semaines je suppose. Rappelons-nous que cette espèce commence sa pré-diapause fin août début septembre. C'est véritablement une espèce mettant votre patience à rude épreuve mais comme j'ai déjà pu vous l'écrire, ces fourmis sont absolument superbes.

Et puis... Quelle animosité, et quelle incroyable bonhommie ! :-)



* Disponible également en lecture HD


Pour les mouchoirs et questions éventuelles.
[Q/R] Camponotus ligniperda


samedi 7 mai 2016

(Suivi) Oecophylla smaragdina polygyne [Australie]

Début juin de l'année passée, je vous présentais ma toute jeune fondation polygyne de tisseuses de feuilles et dans la longue vidéo postée alors vous aviez pu suivre quasi en temps réel le premier déménagement des trois "vertes".



Et c'est avec un plaisir non dissimulé que je vous propose aujourd'hui de suivre mes trois gynes pimpantes et éclatantes dans leurs cheminements parfois hésitants mais assurément dirigés ^^. Malgré le fait qu'elles changent de feuilles toutes les trois semaines environ, je n'avais plus eu l'opportunité de les observer et, plus encore, les filmer à nouveau.

Dix-huit minutes de bonheur pour un évènement spectaculaire ! ;-)


  * Disponible également en lecture HD


Pour vos commentaires et questions éventuelles.
[Q/R] Oecophylla smaragdina polygyne



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

  © (Liber)Ants - Tous droits réservés 2012-2013 * Blog optimisé pour  ©Firefox 17.0

Back to TOP